Accueil
L'Association des Inventeurs et Chercheurs de l'Ouest
Siren 429 202 948 - APE 913E
Découvrir L'Aico
Organigramme
Activités et réseau
Où nous trouver
Nous contacter
Découvrir le parcours de l'innovation
L'idée et son évolution
Recherche d'antériorité
Étude de faisabilité
Propriété intellectuelle
Négociation de licence
Liens utiles
 

ÉTUDE DE FAISABILITÉ
Comment effectuer une étude de faisabilité ?

Dans le parcours de l'innovation, l'étude de faisabilité constitue une étape incontournable, après la recherche et développement et la recherche d'antériorité.

Voici une synthèse des quatre étapes d'une étude de faisabilité:

Étude commerciale et marketing

Identification des partenaires industriels et distributeurs

Identification de la réglementation et de la normalisation

Étude de production

ÉTUDE COMMERCIALE ET MARKETING


Cette étude consiste à réfléchir sur les aspects stratégiques et opérationnels lors des étapes principales d’évaluation du marché, de positionnement et de stratégie de commercialisation du produit.
L’objectif principal est de vérifier que l’attente ou le besoin insatisfait, pressenti à l’origine, correspond à une réelle attente du marché, notamment de la part des prescripteurs et des utilisateurs ou consommateurs.

Nous vous conseillons de suivre les principales options suivantes par vous-même ou avec laide dun prestataire: école, société ou organisme spécialisé

 

ÉVALUATION DU marché

 

Le marché existant

 

Il sagit den identifier essentiellement le volume (quantité), la valeur (chiffre daffaire), les intervenants, lévolution et le comportement des consommateurs et prescripteurs, les circuits de distribution, les gammes de produits concurrents et leur prix de vente, leur positionnement marketing et commercial, ainsi que les activités, les services et les coordonnées des principaux organismes, fédérations, syndicats, médias spécialisés, presse professionnelle, fabricants ("leaders" et "outsiders"), distributeurs, présents sur ce marché.

 

Exemples de sources dinformations à consulter :

  • INSEE,

  • KOMPASS,

  • moteurs de recherche et annuaires spécifiques sur Internet,

  • Secrétariat des Études et des Statistiques Industrielles du Gouvernement français (SESSI)…  

Marché potentiel du nouveau produit

 

Il s’agit de mesurer le niveau d’intérêt du marché en terme d’attente ou de besoin insatisfait en enquêtant sur le terrain auprès des prescripteurs et consommateurs potentiels. Un questionnaire est soumis aux prescripteurs ou consommateurs potentiels en respectant quelques principes habituels dans ce genre d’exercice.

 

Voici nos conseils:

  • Procéder à une première enquête sans présenter le produit, puis réaliser une nouvelle enquête pour faire tester le produit auprès dun nouveau panel de sondés après dépôt de la demande de brevet, bien sûr.

  • Respecter la règle des quotas en questionnant un panel de prescripteurs ou de consommateurs de sexe, dâge, de profession et de situation géographique différents afin de pouvoir tirer des conclusions précises sur lidentification de la cible idéale.

  • Vérifier le prix psychologique potentiellement accepté par les prescripteurs ou consommateurs en proposant des tranches de prix différentes. Plus le nombre denquêtés est important, plus le résultat est fiable. Il est de règle de questionner au moins 250 à 300 personnes/interlocuteurs pour considérer lintérêt dune enquête.

  • Il est de règle également dappliquer un coefficient réducteur (30 à 50%) au résultat positif de la première enquête afin de prendre en considération le degré aléatoire des réponses données spontanément sans connaissance au préalable du produit.

A titre d’information, vous trouverez ci-après un exemple de questionnaire qui a été réalisé par des étudiants en BTS Action Commerciale pour l’étude de marché d’un ustensile de cuisson de pop-corn au four micro-onde pour le compte d’un adhérent de L’Aico. Nous remercions vivement son inventeur, Matin, de nous avoir autorisé à le communiquer.

 

Exemple de questionnaire


Haut de page

IDENTIFICATION DES PARTENAIRES INDUSTRIELS ET DISTRIBUTEURS


L
objectif est de sélectionner parmi les entreprises répertoriées, notamment lors de létude de marché, les entreprises que lon considère les plus aptes à prendre en charge la fabrication et/ou la distribution du futur produit.

 

Il sagit dune étape clé, qui permet de sélectionner, parmi les entreprises issues du marché naturel ou de marchés transversaux (marchés voisins en recherche de diversification), celles qui selon leur position géographique, moyens financiers, compétences techniques, marketing et commerciale, réseau de distribution, habitude au lancement de produit nouveau, seront les plus aptes à mener à bien la valorisation et la commercialisation du futur produit.

 

Ce choix aura également des incidences sur le montant des redevances que vous pourrez percevoir.

 

L’Aico qui dispose d’adhérents expérimentés dans ce genre de situation est également en mesure de vous conseiller dans votre stratégie.

Haut de page

IDENTIFICATION DE LA RÉGLEMENTATION ET DE LA NORMALISATION


L
objectif est de vérifier, si le produit inventé est conforme à la réglementation en vigueur et sil nécessite la mise en œuvre dune certification en vue de respecter la normalisation après réalisation de tests de sécurité, par exemple, en terme de sécurité sanitaire ou de conception.

 

Exemples de sources d’information à consulter:

  • Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF)

  • Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement (DRIRE),

  • Association Française de Normalisation (AFNOR),

  • Organisation Internationale de Normalisation (ISO)…

Haut de page

ÉTUDE DE PRODUCTION


Le premier objectif
est de chiffrer:

  • le montant de l’investissement éventuel dans un nouvel équipement de production

  • le coût de production et de conditionnement en série du futur produit

Le deuxième objectif, s’il n’est pas encore réalisé, est de connaître:

  • le prix de fabrication d’un prototype

  • le prix de fabrication d’une pré-série ou d'une petite série

La méthode consiste à présenter en partie ou bien en totalité, sous accord de secret, les dessins, plans et descriptifs de l’invention afin d’envisager, pourquoi pas un partenariat technique ou bien d’obtenir un devis chiffré à l’échelle industrielle (grande série), ainsi qu’un descriptif du cahier des charges définissant les équipements et les techniques nécessaires à la production du produit en moyenne ou grande série.
Il est également envisageable de chiffrer une étude de modélisation sur CAO (Conception Assistée par Ordinateur) afin d'optimiser techniquement votre invention et d'obtenir un prototype virtuel en dessin 3D.

 

Le troisième objectif consiste, après vérification de la réglementation en cours, à réaliser, si celle-ci l’impose, des tests et essais contrôlés auprès d’un centre ou d’un laboratoire spécialisé. Par exemple, dans le cas où le produit doit faire l’objet d’essais de charge et de validation desdits essais par un organisme certificateur.

 

Dans l’idéal, il est souhaitable de faire réaliser ce genre d’étude par votre futur partenaire industriel.

Exemples de sources d’information à consulter: des entreprises sous-traitantes, prestataires de services, organismes de promotion et de groupement d’entreprises spécialisées, bureaux d’études spécialisés, établissements d’enseignement, laboratoires, centres d’essais…

L’Aico dispose d’une liste de centres d’essais et d’une liste de prototypistes spécialisés.


Haut de page


Si, après avoir passé les étapes de validation décrites sur notre site, vous souhaitez vous diriger vers la création d'entreprise pour exploiter votre invention, nous vous conseillons de prendre contact avec des structures d'accompagnement à la création d'entreprise: chambres de commerce et d'industrie (CCI), chambres des métiers, incubateurs et technopôles, initiative France, agence pour la création d'entreprise (APCE)...

Haut de page